Ahmad Al Khatib


Tant que Ahmad Al Khatib est admiré dans le Moyen-Orient comme un successeur des plus grands joueurs de oud, on reste impressionné par sa modestie pleine de dignité. Le fils d'un poète, il a toujours admiré la puissance de poète pour créer à partir des mots, visions et sentiments pour tout le monde. Dans le service de l'émotion générée chez les auditeurs, sa quête musicale révèle l'élégance d'une quête impérieuse de sens. Né en 1974, dans un camp de réfugiés palestiniens jordanien, Al Khatib apprend oud depuis l'enfance. Il étudie musicologie et violoncelle classique occidentale à l'Université Al-Yarmouk (Jordanie), remportant le premier prix de Solo Playing Competition en 1990 et 1991. Après avoir été diplômé avec honneurs en 1997, il se installe à Ramallah (Palestine). Il rejoint le Conservatoire national de musique Edward Saïd à Jérusalem-Est et enseigne au département de musique oriental. En 1999, il établit Karloma, un ensemble de musique qui rassemble les enseignants de la ESNCM, parmi lesquels Youssef Hbeisch.
Avril 2002, pendant le siège et le couvre-feu imposé à de nombreuses localités palestiniennes par l'armée israélienne, Al Khatib compose. La même année, le visa en lui permettant de vivre en Palestine n'est pas renouvelé.
Forcé de quitter, il continue à travailler pour le Conservatoire, établissant des liens avec différentes institutions dans le monde arabe. Depuis 2004, il réside en Suède, où il a obtenu un Master en ethnomusicologie et méthodologie de de l'éducation musicale.
Premier CD en solo, Sada (Resonance) est sorti en 2004. Al-Khatib effectue ses compositions, mais rend également un hommage à Jamil et Munir Bashir.
Un éducateur exceptionnel, Al Khatib a publié les premiers livres pour les élèves qui apprennent la musique orientale, actuellement en usage dans plusieurs pays. Aujourd'hui, il enseigne à l'Université de Göteborg Théorie de la musique modale, Composition et Ensemble Music.
Il a joué comme soliste et avec différents ensembles comme le Quartet Oriental Yarmouk (Jordanie), l'Oriental Music Ensemble (Palestine), Salam (i) et le Trio Samara (Suède). Il compose encore et joue avec Karloma régulièrement, offrant un premier CD en 2001 et une deuxième en 2011. Al Khatib a également participé à l'enregistrement d'un album avec Suhail Khoury, Jérusalem after midnight.
Tours et festivals internationaux l'ont conduit à travers le monde.
En Jordanie (jours d'oud à Amman), Palestine (festival de musique de Jérusalem), les États du Golfe et du Golan occupé, le Liban, la Syrie, la Turquie, la Tunisie, l'Egypte, le Maroc (Titwan Festival de Oud), le Brésil (Mercado Cutural de Bahia), États-Unis(Arabesque: Arts of the Arab World of The John F. Kennedy Center for the Performing Arts), Suisse, Estonie (International Early Music Festival of Tartu), Suède, France.

Utilise DYN-UNI-P48 - YELLOW SINGLE